Les barrages 

La ville de Saint-Chamond possède trois barrages et en exploite deux pour la production en eau potable.

Ces barrages se situent en très grande partie sur la commune de la Valla-en-Gier.

Ce patrimoine permet aux communes de Saint-Chamond et de l’Horme d’être à l’abri d’une pénurie d’eau.

De plus, une interconnexion de secours en eau potable existe depuis 2009 entre Saint-Chamond et le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau de la moyenne vallée du Gier (barrage du Dorlay).

Barrage la Rive

Construction de 1866 à 1870 Le barrage de nos jours
barrage de la rive 1866 1870
barrage de la rive de nos jours
  • Rivière interceptée : Le Ban
  • Surface du bassin versant : 21 km²
  • Type : barrage poids arqué en maçonnerie
  • Longueur en crête : 165 m
  • Hauteur : 48 m
  • Epaisseur : de 5 à 35 m
  • Volume de retenue : 1 480 000 m3
  • Niveau retenue normal : 523 mNGF

Barrage du Piney


Construction de 1954 à 1955 Le barrage de nos jours
barrage du piney de 1954 à 1955
barrage du piney de nos jours
  • Rivière interceptée : Le Gier
  • Surface du bassin versant : 19 km²
  • Type : barrage voûte simple en béton
  • Longueur en crête : 198,6 m
  • Hauteur : 45 m
  • Epaisseur : de 2,5 à 12 m

Barrage mis en sécurité et en permanence vide.

Barrage de Soulages

Construction de 1968 à 1970 Le barrage de nos jours
barrage de soulage de 1968 à 1970
barrage de soulage de nos jours
  • Rivière interceptée : Le Gier
  • Surface du bassin versant : 42 km²
  • Type : barrage voûtes multiples et contreforts en béton
  • Longueur droite en crête : 172,5 m
  • Hauteur : 40 m
  • Epaisseur : de 0,90 à 1,90 m
  • Volume de retenue : 2 600 000 m3
  • Niveau retenue normal : 483,6 mNGF